L’Argentine est l’un des pays qui offre le plus de choses à voir dans toute l’Amérique du Sud. Les paysages de Patagonie, les sommets enneigés des Andes, les lacs, les glaciers et les forêts à perte de vue resteront gravés dans votre mémoire. Prenez le temps de découvrir ce pays extraordinaire : visitez les cafés de Buenos Aires, le Paris de l’Amérique du Sud, passez quelques jours à Iguazú et Salta avant de vous rendre à Perito Moreno et aux paysages spectaculaires qu’offre Ushuaia au bout du monde.

On a tellement aimé ce pays et ses habitants, qui malgré les mauvais moments qu’ils ont traversés ont gardé leur sourire et leurs traditions intactes.

Informations générales en un coup d’œil

Quand partir : compte tenu de l’extension de son territoire, il n’y a pas de meilleur moment pour visiter l’Argentine. Sûrement pour descendre à Ushuaia, la ville du bout du monde, la meilleure période est l’été qui, étant dans l’autre hémisphère, correspond à l’hiver ici. La période va ensuite d’octobre à mars avril, en essayant d’éviter les mois de janvier et février qui, étant la haute saison, sont les mois qui enregistrent le plus grand nombre de visiteurs et les prix augmentent de façon exponentielle.

Monnaie, cartes de crédit et distributeurs automatiques de billets : la monnaie officielle est le peso argentin.

Presque partout, on peut retirer avec les cartes de crédit, mais ce n’est pas du tout pratique vu le coût des transitions.

Sécurité : comme toutes les grandes villes d’Amérique du Sud, Buenos Aires n’est pas exempte de risques : il vaut mieux essayer d’éviter certaines zones la nuit, comme le quartier de la Boca. La Patagonie est assez sûre, mais n’oubliez jamais le bon sens.

Transports publics : les transports publics longue distance (bus) sont très confortables mais coûteux. Si vous devez parcourir de longues distances, il est préférable d’opter pour un vol intérieur : cela coûte un peu plus cher et vous gagnez beaucoup de temps.

Combien coûte un voyage en Argentine ?

La différence de prix entre le nord et le sud du pays rend impossible une estimation rapide des coûts. Voyager en Patagonie est coûteux et, en raison de la folle inflation, les prix augmentent rapidement. Si vous voulez dépenser un peu moins, il vaut mieux éviter de partir en haute saison, en janvier et février, lorsque les prix sont les plus élevés de l’année. Le nord est généralement moins cher.

Hôtels et auberges : en Patagonie, le prix moyen d’une chambre privée dans une auberge est d’environ 35-60 euros avec une salle de bain partagée. Les personnes voyageant seules en Patagonie devront s’habituer à dépenser jusqu’à 25 euros pour un lit dans un dortoir partagé. Les hôtels sont plus chers, à partir de 60 euros.

À Buenos Aires, en revanche, les prix sont plus bas et vous pouvez dormir dans une auberge de jeunesse pour 7/8 euros.

Restaurants : le prix des restaurants dépend principalement de l’emplacement. Dans les lieux touristiques comme Ushuaia, El Calafate ou El Chalten un dîner dans un restaurant sans infamie et sans éloge coûte 30 euros par personne, mais si vous choisissez de manger des Empanadas dans la rue vous pouvez économiser beaucoup. Il est également pratique d’acheter de la nourriture dans les fast-foods qui vendent des pizzas ou de cuisiner son propre dîner à l’auberge.

Un dîner à volonté de parillada (viande grillée) coûte à partir de 35 euros.

Activités et visites guidées : un point sensible. Ils sont tous chers : une excursion en Patagonie coûte à partir de 60 euros. Pour visiter Perito Moreno en transport public, soyez prêt à dépenser 40 euros.

Les prix sont exorbitants pour certaines activités comme le kayak parmi les icebergs du glacier d’Upsala, qui coûte 400 euros par personne pour une journée. Une visite guidée des vignobles de Mendoza coûte plus de 100 euros.

Ce qu’il faut emporter

Habillez-vous en oignons : avec les écarts de température entre le jour et la nuit, le meilleur conseil qu’on puisse vous donner est de vous habiller en plusieurs couches.

Chaussures de randonnée : pour marcher sur les sentiers, il est préférable d’avoir des chaussures fermées qui protègent le pied et aident à ne pas glisser.

Vêtements de sport : à moins que vous ne soyez à Buenos Aires uniquement pour danser le tango, la meilleure façon de vous habiller est d’apporter des vêtements de sport qui sèchent rapidement et qui sont légers mais chauds. Pour acheter, vous pouvez trouver presque tout mais les prix sont élevés et il est donc préférable d’apporter tout ce dont vous avez besoin de chez vous.

Sécurité personnelle : il est préférable de toujours emporter une ceinture porte-monnaie (celle que vous cachez sous vos vêtements) et un cadenas si vous séjournez dans une auberge et que vous voulez garder vos affaires en sécurité dans les casiers.

Protection : Prévoyez absolument de la crème solaire et un bâton pour les piqûres d’insectes. Les lunettes de soleil sont indispensables, surtout si vous envisagez de faire un trekking sur les glaciers.

Que faire et que voir en Argentine ?

L’Argentine est un pays immense qui offre tant de choses, des rues de Buenos Aires aux terres reculées de la Terre de Feu, en passant par l’Antarctique.

Buenos Aires

Le Paris de l’Amérique du Sud, mais aussi la capitale mondiale du tango et une ville riche en culture et en traditions. Ici, tout le monde peut s’amuser, des mélomanes aux amateurs de culture et d’histoire en passant par ceux qui veulent se coucher tard le soir dans ses milongas et ses bars. Une ville où il fait bon vivre !

Mendoza

Un paradis pour les amateurs de vin. L’Argentine produit beaucoup de vin et une visite dans l’un des établissements vinicoles de Mendoza s’impose. Un peu cher (plus de 100 euros), mais ça en vaut la peine. Pour les amateurs de vin, ne manquez pas la Fiesta de la Vendimia, qui se tient ici chaque année en février et mars.

Chutes d’Iguazú

Plus hautes et deux fois plus larges que les chutes du Niagara, les chutes d’Iguazú ont été appelées pour cette raison « Niagara avec Viagra ». De nombreuses agences organisent des excursions au départ de Buenos Aires, mais la meilleure façon (et la moins chère) de s’y rendre est de prendre le bus.

Salta

Une petite ville de style colonial, pleine de cafés et de traditions. Se promener dans ses rues, c’est comme remonter dans le temps. Un arrêt obligatoire entre Buenos Aires et Mendoza.

Train des nuages

Bien que ridiculement cher (à partir de 180 euros), ce voyage en train dans les Andes est vraiment spectaculaire. Il y a 400 km pour un circuit en boucle et dans les 16 heures qu’il vous faudra pour le parcourir, vous serez émerveillé par les magnifiques paysages des Andes. Il part de Salta.

Bariloche

Une destination un peu insolite et maltraitée Bariloche devrait figurer sur l’itinéraire de tous ceux qui aiment les randonnées dans une nature hors du commun. Ah son chocolat est très réputé.

El Calafate et Perito Moreno

On n’a pas besoin d’une introduction à Perito Moreno et El Calafate, la base à partir de laquelle on commence à le visiter. Une des merveilles de ce monde. Pour mieux l’apprécier, un bon choix est d’organiser un trekking entre ses crêtes. Une fois vu, vous ne l’oublierez jamais, ni son tonnerre et ses craquements qui vous feront « sentir » à quel point le glacier est vivant.

Trekking à El Chalten et Fitz Roy

La capitale nationale du trekking et le paradis des grimpeurs, avec son Cerro Torre, l’une des escalades les plus difficiles au monde. On a absolument adoré. Bien que l’hébergement soit cher, en fait toutes les randonnées sont gratuites. Faire ses courses au supermarché est l’un des endroits en Patagonie argentine où l’on dépense le moins. Trekking fantastique à la Laguna de Los Tres, mais comme le temps est souvent bizarre, il vaut mieux prévoir d’y rester quelques jours pour ne pas manquer les paysages spectaculaires offerts par le Fitz Roy.

Ushuaia

Le bout du monde, dans tous les sens du terme. Ushuaia est un petit bijou coincé entre les chaînes de montagnes enneigées et le bleu du canal de Beagle. Les croisières vers l’Antarctique partent d’ici, mais même si vous renoncez parce que le coût est trop élevé, rassurez-vous que vous en profiterez quand même.

Ne manquez pas au moins une journée de trekking dans le parc national de la Terre de Feu et l’excursion à la Laguna Esmeralda.

Croisière sur le canal de Beagle

Depuis Ushuaia, il est possible d’organiser des croisières de quelques heures sur le canal de Beagle. Avec la corcoera on atteint le phare de la fin du Monde, les îles Bridges avec ses cormorans, l’île de Los Lobos, avec les lions de mer et pour finir en grand, l’île Navarino avec sa pinguinera une plage dans laquelle en été vit une grande colonie de pingouins de Magellan tendres et amusants.

Observation des baleines et péninsule de Valdes

De juin à décembre, les baleines migrent vers la côte argentine pour s’accoupler. Bien qu’un peu coûteuse, l’excursion d’observation des baleines à cette période est fortement recommandée car les observations sont pratiquement garanties.

Antarctique

Pour ceux qui ont du temps (et de l’argent), des croisières (d’une semaine minimum) vers l’Antarctique partent d’Ushuaia. Même si c’est très cher (à partir de 5000 euros), c’est l’expérience d’une vie. Pas pour tout le monde, bien sûr, il faut s’y adapter (il y a de nombreux jours de navigation avec une mer souvent agitée) mais une fois que vous l’avez fait, vous ne l’oublierez pas pour le reste de votre vie. Il restera (du moins pour l’instant) un de mes rêves dans le tiroir.