Voyagez en Turquie, c’est la rentrée idéale pour découvrir ses merveilles

Elle fait partie de l’Asie, mais géographiquement elle est projetée vers l’Europe et culturellement elle est un pont suspendu entre l’Orient et l’Occident, entre l’ancien et le moderne : la Turquie est une terre à découvrir, mieux si avec un circuit organisé pour pouvoir saisir toutes les incroyables attractions.

De la ville symbolique d’Istanbul aux étendues infinies de l’Anatolie, des étranges montagnes de la Cappadoce à la mer Égée, aux plages et aux stations balnéaires de Kas et Fethiye. La saison est propice et l’année est idéale : de juin à septembre, la Turquie est à son apogée.

De plus, elle est proche, sûre et incroyablement abordable. Mais la Turquie est aussi un pays vaste et complexe : pour ne pas risquer de s’éparpiller, voici les destinations et attractions qui doivent absolument figurer sur la feuille de route de votre été.

Histoire et nature : Cappadoce et Anatolie

Le cœur de la Turquie, en Anatolie centrale, est aussi l’un des emblèmes du pays : l’une des destinations les plus visitées par les touristes du monde entier, mais qui est restée intacte et authentique. Ce qui rend la Cappadoce si spéciale, c’est le paysage : une étendue de hauts pinacles pointus, un labyrinthe de gorges, de canyons et de grottes mystérieuses. Pour les géologues, ce sont des formations rocheuses d’origine volcanique, mais pour les habitants de la région, elles ont toujours été les « cheminées des fées ».

Les anciennes populations d’ermites y ont trouvé refuge, creusant dans le tuf des habitations et des villes souterraines, comme Derinkuyu. La plus peuplée était la vallée de Goreme (aujourd’hui un parc national), avec plus de 300 églises, dont certaines joliment décorées de fresques.

La meilleure façon de saisir toute la splendeur de ce paysage unique est de l’observer du haut d’une montgolfière.

La ville emblématique : Istanbul

Métropole cosmopolite et carrefour des cultures : un voyage en Turquie signifie être immergé dans une infinité de stimuli et de suggestions que l’on peut respirer en se promenant dans les rues, en s’arrêtant au marché ou en visitant les musées et les monuments.

La ville la plus célèbre et le symbole de la Turquie est certainement Istanbul : c’est aussi le centre le plus peuplé d’Europe avec 15 millions d’habitants, tandis que le nombre de visiteurs qui passent chaque année par l’ancienne Byzance est incalculable. Divisée entre l’Europe et l’Asie par le canal du Bosphore, Istanbul (parfois appelée à tort Istambul ou Instambul) est une ville mystérieuse à l’âme double : asiatique et européenne, chrétienne et islamique. Ne manquez pas de visiter la Mosquée bleue (Sultanahmet Camii), l’une des plus belles du monde, Sainte-Sophie, un exemple majestueux d’architecture byzantine, et le palais de Topkapi, la résidence des sultans de l’Empire ottoman.

Pour les voyageurs qui aiment sortir des sentiers battus, il sera surprenant de découvrir les anciens quartiers de Fatih, Fener et Balat, les zones les plus historiques et fascinantes de la ville, ainsi que le patrimoine de l’UNESCO. Les amateurs d’art moderne se sentiront comme chez eux au musée d’art moderne d’Istanbul et dans les galeries de Karaköy. Promenez-vous dans les boutiques et les étals du Grand Bazar, où il est amusant de marchander des épices et des tapis avec les marchands, et terminez par un massage revigorant dans un vrai hammam.

La mer Égée : Antalya, Fethiye et Kas

Des eaux cristallines, des plages ensoleillées et une hospitalité chaleureuse font de la Turquie une destination parfaite pour des vacances en bord de mer : la station la plus populaire actuellement est certainement Antalya, qui allie beauté naturelle et charme de son histoire ancienne à un accueil sans pareil : des hôtels équipés de tout le confort, des restaurants et des clubs le long de la côte, des plages de sable fin où l’on peut prendre le soleil le jour et s’amuser la nuit, des sports et une vie en plein air au nom de l’aventure : tentez une excursion en bateau et en caïque jusqu’aux chutes de Düden, où la rivière se jette dans la mer.

Les personnes attirées par les lieux insolites tomberont sous le charme de Kas et de Fethiye, au cœur de la « Côte turquoise ». Fethiye est une petite ville enchanteresse enfermée dans une baie aux eaux claires, qui vous invite à vous arrêter et à profiter des plaisirs d’un séjour au rythme lent : ne manquez pas de visiter la plage de Patara et de faire une croisière pour découvrir les 12 petites îles de Fethiye.

À mi-chemin entre Antalya et Fethiye, dans une baie entourée de collines verdoyantes, se trouve Kas, un petit village de pêcheurs où vous pourrez passer quelques jours de détente, avec des excursions en bateau et des visites de sites archéologiques locaux.

Merveilles de la nature et du monde antique : Éphèse, Hiérapolis et Pamukkale

Des vacances en Turquie, c’est comme un voyage dans le temps. Parmi les innombrables sites historiques et archéologiques, cette terre abrite également l’une des sept merveilles du monde antique, le temple d’Artémis à Éphèse : une raison de plus pour faire une promenade dans l’histoire dans ce centre riche en témoignages des périodes grecque et romaine.

Les merveilles de la nature et de l’histoire se mélangent à Hiérapolis et à Pamukkale, un site archéologique et naturaliste qui a été déclaré patrimoine de l’Unesco. De Hiérapolis, ville hellénistique, romaine puis chrétienne, on peut encore admirer l’amphithéâtre, la structure urbaine et les vestiges de nombreux bâtiments.

À ses pieds se trouve un paysage à couper le souffle, unique au monde, les thermes de Pamukkale : de larges terrasses blanches en pente, remplies d’eaux thermales chaudes aux propriétés bénéfiques et régénératrices. Parce que les vacances sont aussi faites de détente !

La Turquie, manger et boire

Comme dans tous les pays multiculturels, partagés entre terre et mer, la nourriture en Turquie est incroyablement variée. Les légumes abondent (surtout les aubergines), mais aussi les viandes (mouton, agneau et poulet) cuisinées de dizaines de façons délicieuses, tandis que sur la côte triomphe le poisson, souvent pêché et cuisiné directement sur les marchés ou sur les étals du port d’Istanbul. On peut citer le Balık ekmek, un sandwich avec du poisson grillé, des oignons et de la salade. La cuisine de rue abonde en Turquie, notamment le kebap, mais aussi les boulettes de viande (İçli Köfte) et la pizza turque (Lahmacun).

Au restaurant, vous pouvez commander des raviolis à la viande (manti), des aubergines en différentes versions (timbale, purée, etc.), du riz pilaf et du Hünkar Beğendi, un plat typique d’agneau, accompagné de purée d’aubergines, de fromage et de riz. Et pour boire ? La bière Efes et le Raki, un distillat de raisin, additionné d’anis et de fenouil, qui se consomme dilué dans l’eau.

Découvrez les incontournables de la Turquie en matière de nourriture et de boissons.