Les menstruations ont tendance à survenir aux moments les plus inopportuns, et avoir ses règles en vacances ou en voyage est très ennuyeux. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un certain nombre d’éléments à prendre en compte avant de commencer à planifier votre voyage et qui vous permettront d’atténuer le problème.

Préparez-vous à voyager

Il est recommandé de télécharger une application pour suivre votre cycle. Il y a un calendrier où vous pouvez marquer la date de début et de fin, afin d’être averti de l’arrivée de vos prochaines règles.

Si vous savez quand vos règles arrivent et que vous avez habituellement des douleurs, il est bon de faire des réserves d’analgésiques et de les garder dans votre sac à tout moment.

Si, en revanche, votre cycle est irrégulier, il est bon de toujours partir équipé, surtout si l’on considère qu’un voyage cause souvent du stress et divers désagréments.

Emportez des slips en coton pour que la sueur ne crée pas d’allergies ou d’irritations, des tampons, des serviettes, des protège-slips ou une coupe menstruelle.

Il est recommandé de porter des vêtements confortables, comme une paire de leggings amples et des chemises longues qui ne compriment pas votre abdomen.

Des antidouleurs en cas de menstruation

Si vous avez souvent des douleurs pendant vos règles, faites des provisions d’ibuprofène ou d’aspirine pour soulager les crampes. Si vous voyagez à l’étranger, n’oubliez pas que dans certains pays, vous ne pouvez pas acheter d’analgésiques en vente libre. En fonction de la durée de votre voyage, pensez à emporter quelques comprimés supplémentaires.

Pendant le voyage

N’oubliez pas de changer le tampon, interne et externe, toutes les deux heures et d’utiliser des produits fabriqués à partir de matériaux hypoallergéniques et biodégradables.

Si vous voyagez en avion, je vous conseille de vous asseoir dans l’allée pour pouvoir accéder confortablement aux toilettes. Ceci est particulièrement utile si votre vol dure plus de quelques heures.

Kit de voyage en cas de menstruation :

  • Tampons de jour et de nuit ;
  • Des lingettes parfumées pour remédier temporairement à l’absence de bidet ;
  • Des mouchoirs en papier (pendant les règles, vous êtes plus sensible aux virus, il est donc préférable de ne pas utiliser le papier toilette des toilettes ;
  • Un gel désinfectant avec lequel vous pourrez vous désinfecter les mains avant et après avoir changé le tampon ;
  • Une paire de slips de rechange au cas où vous auriez une tache.

N’abusez pas de l’utilisation des tampons car, s’ils ne sont pas changés régulièrement, le sang s’accumule à l’intérieur de la cavité vaginale, créant un environnement favorable à la croissance des bactéries.

Si vous avez un flux important et que vous avez peur de tacher vos draps et votre matelas, emportez une serviette en microfibre.

Hydratez-vous souvent, surtout si vous vous trouvez dans la chaleur. Il est conseillé aux femmes de boire jusqu’à 2,2 litres d’eau par jour.

Évitez de vous exposer au soleil pendant les heures les plus chaudes car la chaleur peut provoquer une augmentation du débit et des états de faiblesse.

Et n’oubliez pas de grignoter quelque chose de sucré ou du chocolat, cela vous remontera le moral.

La coupe menstruelle

Toutes les femmes qui l’utilisent ne font que vanter ses bienfaits, en particulier celles qui doivent faire face à leurs menstruations en déplacement.

Comme il est interne, le coussin n’est pas inconfortable, ce qui est idéal pour ceux qui veulent faire de longues promenades, et réduit également l’espace dans votre valise. Pas de paquets de tampons nuit et jour.

Il suffit de le stériliser avant de partir et il garantit une longue autonomie. Vous l’insérez le matin et le videz le soir. Il suffit de rincer avec un peu d’eau ou avec une lingette spéciale.