Depuis des années, les ressortissants de pays étrangers ayant passé un accord avec les États-Unis doivent remplir une demande ESTA pour les voyages de moins de 90 jours. Cette demande est rapide à faire et peut être acceptée en 72 heures seulement.

Quand faire la demande ESTA ?

Si vous projetez un voyage aux États-Unis, il est recommandé de faire une demande d’autorisation ESTA dans la semaine qui précède votre décollage. Il est inutile de faire la demande trop tôt car un visa américain est valable 90 jours à partir de la date d’acceptation. Veillez toutefois à faire une demande au minimum 72 heures avant votre départ pour les USA ; les agents de l’immigration disposent de ce délai pour répondre à une autorisation.

Lors de votre demande, vous devrez donner plusieurs informations personnelles afin de valider le formulaire. Certaines informations indispensables comme le numéro de passeport ou les coordonnées pour vous joindre ne sont pas surprenantes mais on vous demandera aussi les noms de vos parents, votre profession et des données sur vos réseaux sociaux. Cette dernière partie n’est toutefois pas obligatoire.

Vous pouvez passer par des sites intermédiaires qui se chargent de remplir une demande à votre place pour que vous puissiez obtenir votre visa. Si vous désirez en savoir plus, cliquez ici. Ces sites vous permettront de partir l’esprit plus serein même si une demande effectuée ne garantit pas nécessairement que vous pourrez obtenir un ESTA ni entrer sur le territoire américain.

Comment se passe l’arrivée aux États-Unis ?

Une fois votre ESTA USA en poche, vous pouvez prendre votre vol sans problème. Mais attention, une demande ESTA acceptée par les services de l’immigration ne garantit pas une entrée certaine sur le territoire : vous devez d’abord passer par le service des douanes lors de votre arrivée.

Dans l’avion, les hôtesses vous auront fait remplir un papier douanier qu’il vous faudra remplir soigneusement et garder jusqu’à votre arrivée. Dès l’atterrissage, vous serez guidé vers le service de l’immigration. Avant l’automatisation des services, le passage aux douanes pouvait prendre plusieurs heures. Il a aujourd’hui été considérablement simplifié grâce à l’automatisation. Vous pouvez faire scanner votre passeport par une machine qui reconnaîtra les informations liées à votre demande de visa USA.

Une fois que la machine vous a reconnu, elle vous prend en photo et vous délivre un récépissé. Il ne vous reste alors qu’à faire la queue quelques minutes pour laisser un agent de l’immigration tamponner votre passeport après avoir posé quelques questions de routine. Il ne vous reste alors qu’à profiter de votre voyage aux États-Unis et à découvrir les richesses du pays.

Que faire si la demande est refusée ?

Il arrive parfois qu’une demande ESTA soit refusée lors de l’application pour des raisons diverses. Si vous avez répondu oui à l’une des questions sur les délits alors l’ESTA est automatiquement refusé, de même que si l’immigration se rend compte que vous avez donné de fausses informations sur votre demande. Vous avez toutefois la possibilité de faire une nouvelle demande en respectant un délai de 10 jours entre les deux autorisations. Attention, si une demande de visa classique vous a été refusée les années précédentes, toute demande ESTA sera automatiquement déclinée.

Si vous souhaitez maintenir votre voyage aux États-Unis, vous devrez absolument faire une demande de visa USA classique pour les courts séjours. Il est alors indispensable de prendre rendez-vous avec les services consulaires de l’ambassade des États-Unis. Aucune procédure d’urgence n’est acceptée s’il s’agit d’une demande classique, vous devrez donc suivre la procédure normale.

Si votre entrée sur le territoire est refusée alors que vous vous trouvez déjà aux États-Unis, vous ne pourrez pas faire grand-chose. Il vous faudra attendre aux services de l’immigration d’être renvoyé dans votre destination de départ. Cette situation est toutefois particulièrement exceptionnelle et même en étant détenu par les services de l’immigration pour des questions complémentaires, vous avez de fortes chances de pouvoir entrer sur le territoire des États-Unis.