Berceau de la Belle au Bois dormant, le chateau d’Ussé surplombe avec majesté l’Indre-et-Loire. Niché au cœur d’un paysage naturel unique, l’illustre château royal du Val de Loire attire chaque année des milliers de touristes souhaitant revivre le féerique conte de Charles Perrault à travers une visite exceptionnelle. Même s’il s’agit d’une propriété privée du 7ème Duc de Blacas, cette somptueuse demeure ouverte au grand public s’est attribuée le nom du Chateau de la Belle Au Bois Dormant. De l’écriture du conte à la réalisation d’une partie de la scène, tout lui vaut ce nom légendaire qui a façonné une belle part de son identité.

 Château d’Usée : un joyau chargé d’histoire

Niché près de la forêt de Chinon, aux bords de l’Indre, le Chateau d’Ussé est l’un des principaux joyaux architecturaux de la Loire. Selon l’histoire, ce site fut déjà habité par un seigneur d’Ussé appelé Gueldin 1er en 1004. Mais, le Château ne fut construit qu’au XV siècle par Jean V de Bueil et son fils. Considéré comme un château-fort au début, la forteresse est convertie en château de plaisance à partir du XVIe siècle. Au fil des années, la forteresse a connu nombreuses modifications par ses différents occupants avant d’arborer cette allure majestueuse. Après les travaux d’aménagement des façades du logis réalisés par la famille d’Espinay en 1500, elle a fait l’objet d’une rénovation à partir du XVIIe siècle par la famille de Valentinay qui l’a transformé en château de plaisance. Au XIXe siècle, c’est la Duchesse de Duras qui a occupé la demeure. Elle était succédée par le comte de Blacas d’Aulps en 1885 dont les descendants continuent jusqu’à présent à vivre dans le château. Pour plus d’informations sur cette demeure et son histoire, rendez-vous sur le site https://www.touraineloirevalley.com/.

 Une architecture mêlant style médiéval, gothique et de la Renaissance

Avec ses façades en pierre blanche de tuffeau typiquement de la Loire, son style architectural somptueux, ses majestueuses tours et ses clochetons qui veillent sur les environs, cette demeure privée du Duc de Bacas et sa famille se différencie des châteaux de la Loire. Le subtil mélange d’architectures médiévale, gothique et de la Renaissance confère à la bâtisse un certain cachet qui est rehaussé par les jardins à la française dessinés par Le Nôtre. La demeure de plaisance est composée d’une chapelle, d’un pavillon, des écuries, des caves, d’une orangerie et d’une sellerie. À l’intérieur, on retrouve un hall d’entrée, une salle des Gardes, un salon Vauban, une grande galerie, un grand escalier, une antichambre et une chambre du roi. Élégamment décoré et meublé, le château de la Loire abrite différents meubles raffinés italiens et en marbre ainsi que de magnifiques tapisseries flamandes, des boiseries soigneusement arborées et des tableaux rares. Il sera possible d’admirer la collection de costumes de l’époque ainsi que les célèbres personnages du conte La Belle au Bois Dormant sculptés en mannequins bien habillés. La collection rare de voitures hippomobiles, les équipements de sellerie, les calèches et les accessoires utilisés par les occupants du château à l’époque méritent également d’être évoqués. Disponibles dans les écuries, ils transporteront les visiteurs dans une autre époque. La sculpture de la Vierge en faïence émaillée conçue par Luca Della Robbia et les stalles de Jean Gojon égayent avec style la chapelle.

 Château d’Usée : une source d’inspiration pour Charles Perrault

Le conte « La Belle au Bois Dormant » doit son apparition à ce château. Lors de son passage dans le château, suite à l’invitation de son ami Louis de Valentinay en 1691, l’écrivain Charles Perrault tombait sous le charme du donjon ressemblant au château d’un vrai conte de fées. Il était séduit par le romantisme et la beauté de l’endroit qui l’aurait inspiré. Une pièce du conte a été réalisée dans ce château. Charles Perrault n’est pas le seul auteur conquis par le charme de cette demeure. Beaucoup d’autres écrivains y avaient également trouvé leurs inspirations. C’est si magique de revivre les scènes du conte à travers les reconstitutions des thèmes de Belle au Bois Dormant dans différentes pièces élégamment décorées. Du baptême de la Belle Aurore au maudit rouet en passant par le réveil de la princesse devant le prince charmant, des mises en scènes réalistes du conte de fée sont au rendez-vous.

 Visite du château : immersion totale dans le conte La Belle au Bois Dormant

Le château de la Belle au Bois Dormant plonge les visiteurs dans la légende de la Belle Aurore au cours de la visite. Il retrace en détail l’imagination de Charles Perrault pour faire revivre à tous chaque scène importante du conte. Grâce à des statues de cire vêtues de costumes de l’époque, des mobiliers raffinés, des œuvres d’art et des collections mettant en honneur la Belle au Bois Dormant, l’endroit relate l’histoire avec réalisme. On y découvre les fées marraines qui s’inclinent sur le berceau de la princesse Aurore, la méchante fée Carabosse, la princesse qui se pique le doigt au fuseau de la sourde ou encore le prince qui pénètre dans la pièce où dormait la Belle au bois Dormant. A cela s’ajoute l’audiophone qui raconte à une voix amicale le conte dans toutes les pièces. Une visite du long du chemin de ronde suffit pour s’imprégner du romantisme et du mystère de cette histoire. Il est possible de profiter de différentes expositions pour connaître tous les secrets de la Belle au Bois Dormant et de ce somptueux château chargé d’histoire. Chaque année, une exposition de costumes anciens est accessible au grand public pour exposer les différents styles vestimentaires de l’époque. Un jeu de piste surnommé « Entre comptes et contes de fées » est également dédié aux enfants. Ce sera un plaisir pour eux de lancer le défi.