Une autorisation de voyage électronique est un document établi par les autorités canadiennes pour autoriser certains voyageurs étrangers à séjourner dans le pays pendant une période donnée. Ce document est indispensable si vous souhaitez faire du tourisme au Canada.

Qui est éligible à une demande AVE pour le Canada ?

L’AVE ou autorisation de voyage électronique est un visa spécifique destiné à permettre à certains voyageurs de pénétrer sur le territoire canadien s’ils arrivent par avion. Il s’agit en réalité d’un programme d’exemption de visa signé avec plusieurs pays dans le monde au bénéfice de leurs ressortissants. Une AVE permet de se rendre aussi souvent que voulu au Canada à condition de respecter une durée maximum de voyage qui est généralement de six mois.

De nombreux pays sont éligibles à une AVE. Tous les membres des pays suivants de l’espace Schengen ont notamment le droit de faire une demande auprès des autorités canadiennes à condition de respecter les conditions individuelles d’éligibilité. Les résidents permanents des États-Unis ont également l’obligation d’obtenir cette autorisation pour arriver sur le territoire canadien ou transiter par un aéroport.

Pour obtenir une AVE Canada, vous devez réaliser plusieurs démarches qui peuvent être faites via le site du gouvernement ou par le biais d’un intermédiaire comme canadavisaave.com. Il est impératif de se munir d’un passeport valide et d’une carte de paiement.

Bien remplir le formulaire d’AVE

Pour faire une demande de visa en ligne, vous devez remplir un formulaire dans lequel vous donnerez plusieurs informations personnelles qui permettront à l’immigration de traiter au mieux votre dossier. Le plus important est de renseigner correctement votre numéro de passeport, qui sera le document lié à l’AVE. Si vous devez changer votre passeport avant la fin de la période de validité de l’AVE, vous devrez faire une nouvelle demande.

Renseignez bien votre identité ainsi que vos coordonnées personnelles et de contact. Ces informations permettront de régler plus facilement certains problèmes si l’immigration devait entrer en contact avec vous. On vous demandera également de renseigner l’adresse à laquelle vous logerez pendant votre séjour au Canada. Si vous envisagez un trajet itinérant, donnez soit votre premier point de chute, soit l’endroit où vous séjournez le plus longtemps.

À la fin du formulaire et après avoir vérifié toutes les informations données, vous devrez vous acquitter d’une certaine somme permettant de prendre en charge votre dossier. Conservez votre carte bancaire à proximité pour accélérer le processus. Les services de l’immigration ont ensuite 72 heures pour donner une réponse une fois votre demande envoyée.

À quoi donne droit une AVE ?

Si la validité du passeport est vérifiée, l’AVE vous donne la possibilité d’entrer sur le territoire canadien pour des voyages de 6 mois maximum en fonction de votre profil. Cette autorisation est valable pour une durée de cinq ans et vous devrez ensuite faire une nouvelle demande auprès des services de l’immigration. Attention, si vous souhaitez séjourner au Canada au-delà de la période autorisée, vous devez demander une autorisation de prolongation de séjour.

L’AVE est indispensable pour de nombreuses personnes mais aussi pour certains Canadiens. En effet, des habitants du pays qui possèdent une double nationalité avec le Canada doivent impérativement détenir un passeport canadien pour être exempté d’une demande AVE. S’ils n’en possèdent pas, ils doivent obtenir une autorisation de voyage.

Attention, une AVE ne garantit absolument pas que vous aurez l’autorisation de voyager au Canada. Elle vous donne seulement le droit d’embarquer dans un avion atterrissant dans le pays. L’entrée sur le territoire est décidée par les services de l’immigration au moment où vous passez devant un agent des douanes.

Comment se passe l’arrivée au Canada ?

Au moment de l’embarquement, vous devez être en possession d’une demande de visa validée par les services de l’immigration. Si ce n’est pas le cas, l’entrée à bord de l’avion pourra vous être refusée au moment de l’enregistrement. À l’atterrissage, vous serez conduit directement vers un poste aux frontières pour passer devant un agent des douanes.

L’entretien ne dure généralement que quelques secondes durant lesquelles l’agent vous demandera combien de temps vous restez sur le territoire et si vous avez des marchandises à déclarer. Si tout est en règle, il appose un tampon sur votre passeport et vous pourrez alors profiter de votre séjour.

Il arrive que certaines personnes soient interdites d’entrer sur le territoire s’il existe des suspicions sur leur identité ou leur déclaration de marchandises. D’autres raisons plus graves comme les activités criminelles ou terroristes peuvent justifier d’une interdiction d’entrée. Vous avez toutefois très peu de chances de vous voir refuser l’entrée au Canada pour des motifs touristiques.